Lundi : 

Reprise difficile... Un lundi compliqué ! Tout d'abord mauvaise nuit... ça redevient coutumier en ce moment...

Réveil matinal, 5h10, je dois conduire Grande à ses cours pour la semaine.  1h30 aller retour avant d'arriver à l'école. J'étais allée à l'école pendant les vacances, tout était prêt heureusement car je n'avais pas les idées très claires...

Les élèves arrivent, et, panique, la collègue des PS n'est pas arrivée ! Tout le monde se pose des questions ! Personne n'a eu de message. On appelle l'inspection pour savoir s'ils sont au courant de son absence et si un remplaçant est prévu, oui, mais la remplaçante aura du retard puisqu'elle a été prévenue tardivement. Pendant ce temps je me fais agresser verbalement par une maman qui ne comprend pas qu'il n'y ait personne ! Bon on nous annonce que la collègue sera absente pour au moins trois semaines. Je suis soulagée car on ne savait plus comment lui parler, on ne comprenait plus rien.  La matinée passe, j'angoisse de plus en plus quand je vois arriver midi... Mon père est chez le spécialiste. J'attends les nouvelles avec impatience. Message : c'est notre directrice qui nous annonce qu'elle ne reprend pas. Oh ! ça fiche un coup au moral !  Puis, quelques minutes plus tard le couperet tombe . Crabe ! Je n'y crois pas ! Je ne veux pas y croire ! Encore cette satanée maladie ! 

Je reprends le boulot pas en forme... La journée passe...

Mardi :

Nuit encore plus difficile, ça tournicote dans la tête ! Je m'en vais à l'école plus sereine sachant qu'il n'y aura pas de conflits à résoudre. Répit de courte durée. Euh...Que vois-je sur le parking ? La voiture de la collègue! Je la rencontre dans le couloir, m'étonne de la voir ! Elle me rembarre en me répondant : " J'ai le droit de venir travailler quand même !" Bon, je file dans ma classe et ne lui parle presque pas de la journée. 

Le midi appel de Grande ! Il lui faut une voiture pour se rendre à un nouvel entretien vendredi . Ah ? Elle me demande de téléphoner à mon père pour savoir s'il veut bien prêter une voiture . Bon, ça m'embête un peu de l'embêter avec ça juste le lendemain de la nouvelle mais je n'ai pas le choix. Au final, Grande me rappelle, elle a vraiment besoin d'une voiture car la première entreprise où elle a déjà passé un entretien veut la revoir pour lui faire visiter l'autre partie de l'entreprise et lui présenter l'autre partie de l'équipe... C'est la seule à avoir été rappelée sur les trois candidats, ça sent le contrat ! Du coup elle panique un peu car elle se retrouve avec deux entreprises possibles sachant qu'elle préfère la deuxième où elle n'a pas encore passé son entretien. Y'a plus qu'à attendre  vendredi et recroiser les doigts ! 

Mercredi :

Nuit encore plus compliquée, un cauchemar épouvantable, les images me hantent encore , je n'arrive pas à l'oublier.

Je n'oublie pas les vêtements pour l'entretien, le book, la carte bleue que Grande avait oubliée à la maison, la carte d'identité aussi d'ailleurs, la gamelle préparée avec amour, les boucles d'oreilles, oui, les boucles d'oreilles ! Ah oui, c'était amusant de chercher tout ça un peu comme une chasse au trésor vu le message : " La carte bleue  est dans le sac kipling orange qui est dans la boite en plastique plate et transparente , sous la boite du bateau légo derrière le rideau de droite ." ben j'ai trouvé ! 

Aller retour 1h30 pour aller chercher grande, l'emmener chez mes parents , récupérer la seconde voiture, quant à Grande elle repart avec la mienne pour ses cours de l'après-midi . Quelle intendance !  

Jeudi :

Bon, la collègue reparle comme si de rien n'était... L'inspectrice veut nous voir toutes pour un conseil de maitres afin de parler du remplacement de la directice qui ne revient pas . Ouille, personne ne veut prendre la charge de la direction.   Demain conseil d'école sans directrice...

Quelle reprise sur les chapeaux de roue ! 

Je suis fatiguée !

Sinon, j'ai trouvé une photo de moi sur le net, c'est mieux que le selfie ! 

ava saint gobain