Jeudi 2 août :

Départ en douceur, petite baignade à la plage de Saint jean. J'essaie de voir le cimetière à bateaux mais il a disparu, les épaves ont été enlevées. Petit au revoir à ma tante en espérant se revoir l'année prochaine...

Je prends la route vers 15h00 pour Huelgoat (   Huel (haut) et Koat (forêt, bois), le nom d'Huelgoat signifie le "bois du haut".), toujours dans le finistère. 

J'arrive au camping municipal, je m'installe juste à côté des cygnes, ils seront là à chacun de mes repas pris à la tente, très sympathique comme vue : 

1 

la tente est installée, je ne peux résister à l'appel de la forêt !

Je vous propose la balade en musique si vous voulez :

"Laurie Anderson, The beginning of the memory"

 

Le moulin :

2 

La grotte du diable, l'eau s'y engouffre, on y descend par un escalier puis une échelle, attention où on met les pieds  :

 "Pardon, Messieurs Dames, voulez-vous savoir pourquoi on appelle cette grotte la Grotte du Diable ? Jadis un révolutionnaire natif de Berrien, commune voisine, s'était réfugié dans cette grotte. Il était poursuivi par les chouans, des paysans partisans du Roi et ennemis de la Révolution. Comme cette grotte était sombre et qu'il avait froid, il alluma un grand feu de branchages. Il avait mis sur sa tête un chapeau où se dressaient deux plumes rouges et tenait dans sa main une fourche pour se défendre. Quand les chouans descendirent dans la grotte, ils crurent voir derrière le feu l'ombre du diable avec ses cornes et s'enfuirent en criant : "au diable, au diable ..."

Une des légendes dit que cette grotte serait l'entrée de la route qui mène à l'Enfer. Celle-ci est bordée de 99 auberges dans lesquelles des servantes, de plus en plus désirables au fur et à mesure que l'on s'approche du but, servent des boissons fortes et douces. Le voyageur qui parvient à la dernière auberge sans être ivre, pourra rebrousser chemin.
Dans le cas contraire, les diables lui feront avaler une horrible mixture de sang de crapaud et de couleuvre qui ne manquera pas de condamner le malheureux à la damnation.

3 

le chaos du moulin :

À cet étonnant chaos, plusieurs interprétations sont avancées.

L'une est géologique : tous ces blocs, agglomérés sur les hauteurs par des sédiments, se seraient désolidarisés sous l'action des eaux et auraient dévalés la pente, formant ainsi cet entassement de blocs.

L'autre explication relève de la légende : Gargantua, furieux qu'on ne lui ait servi qu'une bouillie de blé noir à Huelgoat, se serait dirigé vers le Finistère et, par représailles, aurait lancé d'énormes galets polis par la mer.

4 

Je longe la rivière d'argent : 

5  

Ici l'eau a toujours cette couleur orangée, joli contraste avec le vert des arbres:

6

7

8 

Je peux passer des heures à regarder et écouter l'eau :

9 

Tout est beau ! 

10  

l'eau scintille :

11 

les arbres font comme ils peuvent pour s'accrocher aux roches :

12

13 

c'est apaisant :

14 

Et celui-là, tous les ans je l'admire ! 

15  

le pont rouge :

Il enjambe la rivière d'Argent au bout de l'Allée Violette.

Ce nom vient du breton "pont ruz", ce pont n'est pas rouge, mais il faut savoir que "ru" vient aussi du gaulois "roudos" ou plutôt sa variante ru, qui en français est le "tertre" ou la "colline".

Le pont rouge c'est le pont du tertre ou le pont qui va soi au camp d'Artus ou au village du Kastell-guibel. Sa construction, vu que son nom est d'origine gauloise, doit dater des Osismes(peuple gaulois) du camp d'Artus.

16 

La mare aux sangliers :

Elle porte ce nom car lorsque les sangliers étaient en nombre dans la forêt, ils se retrouvaient volontiers dans cette mare pour se désaltérer.

17 

mousse ! 

18 

l'oeuf :

19 

Camp d'artus , j'aime bien grimper sur les grandes roches pour voir d'en haut :

Ce camp fut un oppidum gaulois - lieu fortifié - datant du 1er siècle avant notre ère.
Les fouilles de sir Mortimer Wheeler en 1938 ont permis de mettre à jour des traces de maisons et de foyers attestant la présence d'une ancienne ville gauloise.

Le camp passe pour contenir des trésors fabuleux, gardés par des démons qui traversent les airs sous la forme de feux follets.
Artus y aurait enfoui le trésor que Merlin lui fit découvrir au Val-sans-Retour (forêt de Brocéliande) et qu'il emporta avec lui.

Ce camp fut ensuite occupé par les troupes de César, des monnaies en argent y ont été trouvées.

Aujourd'hui, les vestiges font l'objet d'une mise en valeur de l'Office National des Forêts.

20  

la roche tremblante : 

Elle pèse 137 tonnes, mesure 7 mètres de long, 3 de haut, 2,80 de large et 90 cm d'arête.

Elle oscille légèrement sur son arête de base par une simple pression du dos à un endroit bien précis. ( Je confirme, j'y arrive ! )

21 

retour sur le chaos :

22 

graffitis  !

23 

Sortie du site ! 

24 

C'est magnifique dans le soleil ! 

25 

Je ne sais pas quoi dire ! Rien ne peut traduire ce que je ressens là-bas ...