le grand chambardement

24 juin 2017

Atelier d'écriture d'Anne :Un conte traditionnel raconté par l'un des personnages ou par un objet.

"Un soir, par un temps affreux, cascades de pluie, vent et tonnerre, on vint me chercher. J’en étais ravi, quel plaisir de rentrer à l’abri ! J’étais séparé de mes frères et sœurs, mais j’étais au sec.

J’étais au creux d’une main rugueuse  qui m’emmena  par des couloirs tous plus lugubres les uns que les autres, je commençais à regretter l’extérieur.  La main finit par ouvrir une porte, la pièce était fort jolie, il y avait là un grand lit à baldaquins. On me posa sur une chose moelleuse. Tout allait bien ! Cela ne dura pas longtemps car on revint avec vingt choses moelleuses et vingt autres objets mous qu'on empila sur moi ! C’était  épouvantable ! je ne pouvais  plus respirer, j’étouffais et je ne voyais plus rien ! Il n’y avait plus un bruit ! La main était  partie, j’étais seul !

Quelques temps plus tard la porte s’entrouvrit, j’entendis de petits pas légers, on escalada les choses moelleuses,  je senti un petit poids supplémentaire, oh, léger, très léger. Toute la nuit on remua  au-dessus de moi, je ne pus  fermer l’œil !

Lorsque je crus percevoir une légère lueur,  la porte grinça, on demanda si la princesse avait bien dormi ?

Et la princesse répondit : « Affreusement mal, je n'ai presque pas fermé l'œil de la nuit. Dieu sait ce qu'il y avait dans ce lit. J'étais couchée sur quelque chose de si dur que j'en ai des bleus et des noirs sur tout le corps ! C'est terrible ! »

Pardon ? Moi ? Une chose si dure ? Mais je n’étais qu’un petit pois !"

 

C'était : Le petit pois à la princesse ou l’épouvantable nuit du petit pois.

J'ai trouvé une très jolie illustration/collage  de Delphine Grenier  pour illuster cette histoire :

031f0119925a082d42281c0cbb49e2db

Posté par Vi revolte à 07:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]


20 juin 2017

J'ai changé !

J'en ai encore eu la preuve ce soir ! J'ai eu une petite altercation avec une automobiliste sur le parking d'un magasin. Il faisait chaud et j'ai eu la flemme de reculer pour m'en aller, comme la place devant moi était libre j'ai avancé. Une grosse voiture m'a empêchée de sortir, suivi de près par une petite voiture blanche avec une autre dame énervée. La première voiture s'est arrêtée bloquant le passage de tout le monde, je ne pouvais plus sortir et la dame derrière ne pouvant plus avancer s'est mise à klaxonner, la grosse voiture a fini par bouger un peu, la voiture blanche a pu doubler et partir et j'ai  pu sortir mais la dame de la grosse voiture a commencé à me crier dessus. Elle est descendue de voiture. J'ai ouvert mon carreau et je lui ai demandé ce qui se passait ? Elle était en colère , elle était rouge et m'en voulait parce que j'étais garée de l'autre côté et que je l'avais empêchée de prendre la place. Je lui ai répondu calmement que si elle avait mis un clignotant j'aurais su qu'elle voulait se garer et que je l'aurais laissée passer, je voulais aussi ajouter qu'il y avait des choses plus graves dans la vie qu'une place de parking mais à ce moment là sa voiture est partie toute seule ! Elle avait oublié dans sa rage de serrer le frein à main ! Elle a du courir pour rattraper sa voiture, grimper dedans, freiner avec son pied et stopper sa voiture. Mouais, tout ça pour une place alors qu'il y en avait partout ! Ce devait être celle-là et pas une autre probablement. je ne sais pas si elle s'est rendu compte du ridicule de la situation ? Risquer un accident pour engueuler quelqu'un ! 

Toujours est-il que je vous disais que j'avais changé, oui, parce qu'avant, ce genre d'altercation m'aurait mise dans tous mes états, j'aurais culpabilisé, je me serais énervée, j'aurais refait l'histoire vingt fois dans ma tête ! Là, je ne me sens pas du tout coupable de quoi que ce soit, je ne me suis pas énervée, je ne suis pas contrariée, non, je trouve juste cette dame pathétique et ridicule ! Vive le recul et la zénitude !

Bon, ça c'est pour les gens extérieurs ! Parce que sinon, j'ai encore du boulot au niveau stress ! Grand passe son bac en ce moment et je LE stresse. Avant chaque épreuve je lui demande s'il a bien sa carte d'identité et sa convocation, quand j'oublie de lui demander je lui mets un message, je préfère le conduire moi-même au lycée plutôt que de compter sur les bus et du coup il est parfois très en avance pour son épreuve. J'ai même acheté des piles de rechange pour sa calculette au cas où ! Je ne sais pas comment il fait pour me supporter ?  Fin du supplice jeudi soir ! Résultats le 5 juillet, je suis plutôt confiante ! 

Pour finir 20 conseils à appliquer sans modération : 

20 conseils pour renforcer votre mental | WildChild

 

Posté par Vi revolte à 19:37 - - Commentaires [20] - Permalien [#]

18 juin 2017

Les pôpas !

Bonne fête à tous les papas !

A l'école on a fait ça :

1 papa

2 papa 

Et, comme pour les mamans, les enfants ont fabriqué le papier cadeau :

3 papa 

Il y a une comptine avec un dessin aussi mais j'ai zappé la photo ! 

Posté par Vi revolte à 06:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 juin 2017

Sauvetage scolaire....

L'autre jour,  ma collègue a été témoin du vol non encore expert d'une petite mésange bleue. Elle s'est assommée sur la vitre de la classe et était inerte.

Elle l'a ramassée délicatement et a attendu qu'elle reprenne ses esprits.

1 

Au bout de quelques minutes elle semblait aller mieux;

2 

On a pu détailler son plumage.

3 

L'admirer à volonté !

4 

Attention ! prête au décollage !

5 

Oh ! il me tentait bien ce joli tee-shirt orange !

6 

Et hop ! Sur la fenêtre, cette fois j'ai visé juste !

 

7 

Un peu plus haut, fenêtre du premier étage !

8 

Encore plus haut ! le toit du préau !

9 

Au revoir et merci ! 

Posté par Vi revolte à 13:08 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

13 juin 2017

Monstre alors !

monstre 

Un joli monstre coloré

dans mon jardin a poussé,

C'est pire qu'un cerbère 

puisqu'il possède plus de dix têtes

qui vont fleurir j'espère !

 

Posté par Vi revolte à 18:42 - - Commentaires [12] - Permalien [#]


12 juin 2017

Désert médical ...

Grand a des problèmes en ce moment, je pense que c'est dû au stress du bac, n'empêche qu'il est embêté, parfois et en ce moment tout le temps ça le démange, le médecin l'a vu deux fois mais ne sait pas expliquer ce qu'il a et ne sait pas le soulager non plus. Elle me propose donc de voir un dermatologue. 

J'appelle l'hôpital de ville d'à côté sur ses conseils, une secrétaire bien gentille me répond, me dit qu'il faut un courrier du médecin, ce que je n'ai pas, qu'il n'y a pas de rendez-vous avant le mois d'Août et qu'ils ne prennent que les grosses pathologies... Elle me conseille un cabinet de 7 dermatologues sur une ville à 45 minutes de route, elle me dit qu'ils ont des rendez-vous bien plus rapide.

J'appelle et je tombe sur un répondeur qui me renvoie sur une prise de rendez-vous par internet, je me dis que c'est pratique ! Oui, mais, sur le site 4 des dermatologues n'ont pas de rendez-vous disponibles, 2 n'ont des rendez-vous qu'à partir du mois de septembre et 1 à partir du mois d'Août. 

Du coup, je fais quoi moi ? 

Résultat de recherche d'images pour "ça gratte"

Posté par Vi revolte à 18:12 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

09 juin 2017

Encore une naissance !

Mais cette fois ce n'est pas un poussin. Vous vous souvenez que j'avais une chenille dans la classe et bien le papillon vient de sortir ce soir, dommage, hors temps scolaire, du coup j'ai filmé pour le montrer à mes élèves lundi.

La chenille de départ :

chenille 

La chrysalide intermédiaire :

P1450049 

Et la naissance en 2 minutes !

Et maintenant ses ailes se sont déployées.

Le voilà en quelques photos en train de sécher et de déployer ses ailes:

pap1

pap2

pap3

pap4

En général, plus la chenille est colorée plus on a de chance d'avoir un papillon de nuit.

Posté par Vi revolte à 20:49 - - Commentaires [21] - Permalien [#]

08 juin 2017

Les poussins ont 8 jours !

Ils sont venus nous voir aujourd'hui !

Ils sont 13 ! 

Ils sont beaux !

Piou-piou 1er est bien sûr le plus grand ! Et le petit dernier et donc le treizième est handicapé ! Le chiffre ne lui a pas porté bonheur ! le pauvre il a une patte qui ne fonctionne pas, mais il est vigoureux pour sa toute petite taille, il mange, il boit, on espère qu'il va se remettre, il paraît que ça arrive ! 

1 

Ils commencent déjà à avoir des plumes au bout des ailes.

2 

 

 

3 

Une petite dernière, un peu floue, mais j'aime la tête du poussin ! 

5 

Demain c'est vendredi !!!!! 

 

Posté par Vi revolte à 19:17 - - Commentaires [18] - Permalien [#]

06 juin 2017

Oh ! Rage ! reportage !

En moins de cinq minutes !

C'est l'hiver, il naige ! 

1 

de pire en pire !

2 

prenons de la hauteur, ça se calme ...

Petite aquarelle de soleil et couleurs ...

3 

Un bel arc-en-ciel couvé par le sapin bleu...

4 

Pourvu que mes plantations d'hier aient résistées...

5 

Cinq minutes plus tard, l'été est revenu mais il a perdu en température...

6

Posté par Vi revolte à 19:54 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

Bonne pour le service !

Si je m'en tiens aux résultats de ma prise de sang, tout va bien ! 

Pas de cholestérol, pas de diabète, un bon taux de fer, composition sanguine ok, un petit manque de vit D mais léger, léger, pas de problème cardiaque, pas non plus de problème au niveau des reins, pas d'infection, pas de problème de thyroïde ouf ! 

Oui, mais alors ? Pourquoi je me sens si faible ??? Hein ??? Pourquoi j'ai la nausée ? pourquoi j'ai mal à la tête ? Pourquoi j'ai regretté très fort d'être allée travailler ce matin ? Vous pouvez me le dire ? je suis FATIGUÉE ! pffff ! 

Sûrement un satané virus alors ! Mes élèves sont si généreux. 

danger école:

Tiens d'ailleurs, vous en pensez quoi ?

Vendredi ,M., un élève de ma classe ne se sent pas bien, il a une tête épouvantable et va se coucher sur le petit canapé dès qu'il a fini son travail. Je lui prends sa température avec le thermomètre frontal, il n'a jamais mis aussi peu de temps à s'allumer il passe du 37 au 39 en moins d'une seconde. On appelle la maman. Elle ne peut pas venir le chercher puisqu'elle a un rendez-vous. C'est d'ailleurs pour cela que l'enfant a été scolarisé malade. "J'étais malade ce matin mais papa et maman avaient un rendez-vous j'ai donc dû aller à l'école." me dira M. . Finalement une voisine vient chercher l'enfant. 

Ce matin, mardi, la maman m'annonce qu'elle ne me met pas son enfant en classe, qu'il ne va pas beaucoup mieux et qu'elle pense aller chez le médecin puisque que ça fait maintenant  5 jours qu'il a de la fièvre .

 

Posté par Vi revolte à 18:43 - - Commentaires [17] - Permalien [#]