le grand chambardement

16 mai 2022

Défi photo 19/2022

Le thème de la semaine était "intrus" :

intrus 

Intrus végétal parmi le minéral ! 

La nature est très forte ! 

Et sinon, je ne vous parle même pas de ma journée de travail de ce lundi, c'est trop désespérant ...

 

Posté par Vi revolte à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 mai 2022

Défi photo 18/2022

Le thème de la semaine était :" Poteaux et fils"

Comme le temps file à toute vitesse, dimanche après-midi je n'avais toujours pas ma photo. Après avoir conduit Grand à la gare, j'ai pris mon vélo et je suis allée photographier un poteau tout près de chez moi dans la plaine. Je l'aime bien, ce n'est pas la première fois qu'il passe dans mon boitier ! 

poteau électrique 

J'aime particulièrement ses isolateurs électriques en verre bleuté. Et si vous cherchez bien on voit un petit croissant de lune dans le ciel !

Quelques enfants à vélo ont dû me prendre pour une fada, il y en a même un qui est venu jusque moi pour voir ce que je faisais la tête en l'air ! 

 

Un peu plus loin une bagarre m'a fait lever le nez, une buse et deux corbeaux se chipotaient :

1 

Sur terre c'était un câlin : 

 

les iris d'eau sont fleuris : 

3 

Deux qui ne font qu'un ! 

4 

 

Mercredi, jour de folie ! 

J'ai pris tout de même le temps de faire une marche de moins d'une heure au pas de course, c'est pour cela qu'il n'y aura pas beaucoup de photos! 

Encore une buse, j'aime les regarder planer : 

5 

Il ne pleut pas depuis plusieurs semaines, ma réserve d'eau est à sec, je m'inquiète pour mes plantations , pourtant le chemin est bien vert ! 

6 

Et hop un petit papillon dans le soleil, sans doute un piéride...

7 

 

C'est jeudi soir quand j'écris ici, toute la semaine a été fatigante. Heureusement que je n'ai que 19/20 élèves sinon je craquerais. Pourquoi 19/20 ? parce que j'ai une nouvelle élève qui est arrivée lundi, nous avons été prévenues vendredi pour lundi qu'une fratrie de trois arrivait. 

Elle est gentille, calme, posée. Mais, en grande section elle ne compte que jusque 4. Je ne vais pas pouvoir faire des miracles en 8 semaines... 

Et puis ce soir j'aperçois un message de mon père sur le portable, portable que j'ai oublié de regarder ce midi puisqu'un papa avait 25 minutes de retard...

Ma mère a fait un deuxième "coma", une heure pour émerger, elle ne parlait plus, ne bougeait plus, ne réagissait pas. 

Elle a passé l'après-midi à l'hôpital puis ils l'ont ramenée...

Ils n'ont rien trouvé comme la dernière fois il y a moins d'un mois. 

Je me demande ce qu'elle peut bien faire comme bêtises lorsqu'elle se retrouve seule à l'hôpital et qu'elle retrouve "ses esprits". J'ai toujours peur qu'ils ne la surveillent pas et qu'ils la perdent... 

Dimanche dernier, j'ai appelé mon père, il n'a pas entendu le téléphone, il était dans le jardin, j'ai réessayé plusieurs fois et ma mère a fini par réussir à décrocher. 

Je lui dis: " Allo maman, c'est Virevolte !"

Elle me répond : " Ah non, c'est pas maman, C'est pas possible ! "

Je lui parle un moment en espérant qu'elle finisse par trouver mon père. 

Au moment où elle le trouve, mon père lui demande qui c'est au téléphone ? 

Elle me demande qui je suis. 

Putain de maladie ! 

Alors, ne vous étonnez pas si je suis moins présente ici et sur vos blogs, je suis fatiguée, lasse de tout et mélancolique...

 

 

Posté par Vi revolte à 20:06 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 mai 2022

Tout le monde a trouvé que le mois d'avril avait été très long, qu'il n'en finissait pas, sauf moi ! Je vois les jours défiler à toute vitesse et je panique. Vais-je pouvoir faire tout ce que j'ai prévu ? Fête des parents, sortie, projet art visuels, spectacle pour la kermesse... tout se bouscule en cette fin d'année. Je crois que je suis limite burn-out. J'ai totalement craqué hier mercredi, la panique est revenue, l'angoisse, pas moyen de prendre une décision, pas moyen de m'organiser. 

J'ai fait ce que j'ai pu, mais j'étais très mal. 

Pourtant ,dimanche, j'avais réussi à m'organiser une bonne journée. Brocante le matin, pique-nique dans les bois et géocaching dans cette même forêt toute l'après-midi. 

J'ai vu la fontaine à gouttes, et comme son nom ne l'indique pas un bon filet d'eau coule bien. 

1 

Le temps était magnifique et le sous-bois était très fleuri : 

2 

une croix, oui, une croix avec un sacré socle ! 

3 

J'ai fait quelques earth-caches, j'aime bien elle nous font découvrir souvent des phénomènes géologiques ou des pratiques ancestrales. 

Ici de la pierre en pleine forêt avec ces carrières.

4 

Je découvre un chêne géant ! Je me demande quel âge il peut bien avoir ?

5 

Et puis un peu plus loin un arbre à nez ! 

6 

Mercredi, j'ai commencé ma matinée par paniquer, d'habitude je déjeune et je pars marcher, là, j'en étais incapable. J'ai donc d'abord fait mon travail pour l'école mais même terminé je n'arrivais pas à déstresser. j'ai dû faire une méditation pour me calmer et j'ai enfin pu partir marcher, cela m'a fait un bien fou ! 

Un nouvel arrivant occupe la pâture juste à côté de chez moi. 

J'aime beaucoup les chevaux noirs :

7 

Tiens, j'entends un bruit au dessus de ma tête ! Et je me prends à rêver de m'envoler ainsi, loin des tracas, loin du monde.

8 

Mais je continue ma balade sur mes deux pieds et je ne peux résister aux jolies clochettes de la consoude :

9 

Le marais est encore en eau malgré la sécheresse, je ne sais même plus depuis quand il n'a pas plu ? 

10 

J'ai découvert des sortes de fleurs sur la mousse : 

11 

J'ai retrouvé le muguet zébré, j'espère qu'un jour il fleurira, j'ai hâte de voir ce que cela donnera ! 

12 

Les tiges des fougères sont très graphiques :

13 

 

J'ai aussi trouvé ces feuilles magnifiques. 

C'est le maïanthème à deux feuilles, plante toxique.

14 

 

Puis aux abords du carrefour, je découvre un dépôt de branchages et haies coupés mais aussi une immense bâche plastique, cela sera mon unique ramassage mais il remplira totalement mon sac à dos même après un pliage savant. 

15 

 

C'est aussi à cet endroit que je manque de me faire renverser par une voiture qui tourne serré et à toute vitesse. 

La route est pourtant interdite à tout véhicule à moteur. 

16 

Je décide donc de la prendre en photo pour la dissuader de continuer sa route, bien mal lui en aurait pris de toute façon car au bout de cette route elle se serait retrouvée face au gros dépôt de plus de six mètres de long . L'équivalent de trois petits camions benne. Il n'a toujours pas été ramassé. 

La voiture n'a pas aimé se faire photographier et a fait demi-tour, la femme en passant à ma hauteur n'a pas eu le courage de s'arrêter pour me dire ce qu'elle pensait mais j'ai entendu : " ce n'est pas bien de..."

En effet ce n'est pas bien de prendre une route de forêt interdite aux voitures, surtout quand il existe une route parallèle à 50 mètres de là. Pourquoi utiliser une route interdite sinon pour y déposer des ordures peut-être? Alors, je me dis que j'ai peut-être évité un nouveau dépôt d'ordures? Surtout que la voiture est vraiment partie dans l'autre sens. 

 

De retour dans le village, cette vache me fait bien rire, elle a trouvé le seul emplacement bien frais ! Je soupçonne que sa copine soit un peu jalouse ! 

17 

Par contre, je trouve cela inconscient de laisser pâturer les vaches autour de cette bâtisse prête à s'écrouler.

 

et sinon, le ciel est bleu il fait beau ! 

18 

 

Aujourd'hui, jeudi, fût une journée marathon à l'école. Les élèves sont montés sur ressort. Ils sont bruyants, turbulents, fatigants. J'en ai un ce matin qui arrive avec du cambouis sur les mains, sur le pantalon, on ne s'aperçoit pas tout de suite que ce sont ses semelles qui en sont recouvertes. Au moment de remettre ses chaussures pour la récréation il nous explique :" La voiture chromée elle a fait paf dans l'arbre. Et j'ai marché dedans! " Oui, bon, faut comprendre que son père devait être en état de conduire comme à son habitude et qu'il a plié la voiture contre un arbre. La voiture a dû cracher toute son huile et le gamin a marché dedans ! 

Le midi on mange en quatrième vitesse car on fait notre conseil des maîtres. On a fait une première répartition des élèves pour l'année prochaine. Je crois que je n'aime pas du tout ma physionomie de classe, Autant de petits que de grands, je n'ai jamais eu une classe comme ça. D'habitude c'est ps/ms ou ms/ gs. Pourquoi on a fait cela ? Parce qu'il m'était impossible de garder une année de plus mon élève terrible et c'est le seul moyen qu'on a trouvé pour que je ne le garde pas.

Lors de cette réunion, j'ai appris qu'une maman ne voulait pas que ses jumeaux soient dans ma classe. Pourquoi ? Parce que cette maman est la grande copine de la mère de mon élève terrible de l'année dernière. Elle me tient certainement responsable du comportement de cet élève à moins qu'elle me pense responsable de son signalement?  Je ne devrais pas être affectée par ce genre de chose mais cela m'affecte ! 

L'après-midi on reprend direct sans pause. Et ma deuxième élève terrible qui s'était calmée depuis le retour des vacances remet ça ! Elle frappe ses camarades à plusieurs reprises. Je l'isole, elle frappe sur la table un rythme qui nous empêche de continuer à travailler, je la place contre l'armoire, elle frappe l'armoire, je la place au milieu de la classe, elle agrippe une chaise et frappe les pieds sur le sol. Je finis par la mettre dans une autre classe ! 

C'est donc reparti pour un tour ! Je sature !  Surtout qu'il n'y a pas d'élément déclencheur. Je ne sais pas pourquoi elle fait ça. 

Alors, quand on me parle de la retraite à 65 ans... là, je suis déboussolée ! Je ne tiendrai jamais ! 

Posté par Vi revolte à 20:08 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
03 mai 2022

Défi photo 17/2022

Le thème de la semaine était : "Tradition"

coutume


Il est de coutume d'offrir un brin de muguet porte-bonheur le 1er mai. Et bien chez moi depuis 7 ans que j'ai déménagé, un brin de muguet pousse dans un trou d'une dalle en ciment mais cette année, c'est la première fois qu'il fleurit !

Il est incroyable ce brin de muguet ! 

Posté par Vi revolte à 19:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 avril 2022

1000 !

C'est mon millième message ici, ça se fête ! 1000 quand même ! Du coup, je n'imagine même pas le nombre de photos que j'ai pu publier ! 

Sinon, cela fait deux jours que j'ai repris et je suis déjà épuisée ! En plus j'ai des douleurs très étranges sur le côté de mon pied gauche et derrière ma jambe droite. Je ne vous raconte pas l'éclopée pour ma balade de ce matin, le pied ne me fait pas souffrir quand je marche, juste quand je suis assise et que je croise les jambes et que mon pied part vers la droite, par contre la jambe, j'ai bien cru que je n'allais pas pouvoir marcher, j'ai souffert à chaque pas, mais j'ai réussi à faire mes 6 km. 

Il faisait à nouveau très beau ce matin et je suis contente de voir que les rives du ru sont de plus en plus fournies :

1 

 

J'aime beaucoup cette fleur discrète et particulière, la parisette à quatre feuilles : 

2 

 

Quel bonheur ! J'aperçois des orchidées sauvages de l'autre côté du fossé. Je ne peux pas m'empêcher de l'enjamber pour aller les prendre en photos. 

C'est peut-être le satirion mâle ?

3 

petit ramassage pour ne pas changer : 

4 

Un citron sur une fleur de pissenlit, il se régale tout en se camouflant. 

5 

 

Et, l'aurore sur une crosse de fougère. N'est-il pas magnifique son nom ? 

6 

 

Et je suis ravie, j'ai retrouvé le pied de jacinthe blanc.

7 

J'en ai même trouvé une particulier, pas complètement blanc:

8 

 

Et sur le retour :

bien rangés ! 

9 

Bonne soirée à tous ! 

Posté par Vi revolte à 20:08 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

25 avril 2022

Défi photo 15/2022 et 16/2022

Trop occupée j'étais la semaine dernière pour vous montrer le défi photo, ce sera donc avec une semaine de retard et en même temps que celui de cette semaine! 

Le thème de la semaine dernière était : " Place"

place 

J'ai choisi une des places de mon petit village où l'on peut voir des arbres taillés en têtes de chat. 

Je n'aime pas cette taille des arbres, j'ai toujours peur que l'arbre ne reprenne pas. Pour l'instant pas un bourgeon, pas une feuille sur une des places de mon village.
Le soleil fait des ombres fantomatiques sur les murs et sur le sol, tout se répond !

 

Et, cette semaine le thème était : " inachevé"

croissance inachevée 

Croissance inachevée !

Je ne me lasse pas de regarder pousser les fougères.

Leurs crosses font toujours de jolies spirales que parfois je prends pour des cornes de bélier. 

Posté par Vi revolte à 19:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 avril 2022

je suis de retour !

Les vacances sont passées à toute vitesse comme d'habitude ! 

Le papillon qui était dans sa chrysalide n'est pas sorti à temps pour que mes élèves le voient en vrai, ils n'auront que les photos . 

C'est le phlogophora meticulosa :

1 

Le jour de Pâques j'avais invité toute la famille à la maison, le repas a failli être annulé puisque ma mère à fait un petit passage aux urgences la veille...

Rien de grave, juste la maladie d'Alzheimer qui fait des siennes. 

Le repas  fût éprouvant avec ma mère qui devient de plus en plus agressive. Elle dit non à tout, ne me reconnait plus. Elle est impatiente, ne veut rien manger, dit que tout est mauvais. Veut partir, puis ne veut plus quand mon père se décide à rentrer... 

Le lendemain, j'ai reconduit Grand à la gare et on a pris la route avec Grande et son copain. Ils étaient venus en train, je les ai ramenés chez eux et je suis restée trois jours avec eux. Cela m'a fait du bien ...  

Mardi matin, ils avaient un rendez-vous pour leur création d'entreprise. 

Je suis allée me promener aux jardin des plantes :

2 

Je n'ai pas résisté longtemps à entrer dans la serre tropicale : 

3 

Nez en l'air, nez en bas : 

4 

La Monstera est gigantesque ! 

J'aime beaucoup le petit point d'eau avec les poissons rouges :  

5 

Le parc tout autour de la serre est très joli et la silhouette de cet arbre m'attire : 

6 

Cela me fait sourire quand je constate que c'est l'arbre dont j'ai ramassé une cosse l'autre jour et transformée en plante carnivore : 

7 

Je continue ma balade dans une sorte de potager aux herbes et fleurs. 

J'y rencontre des ancolies trois fois plus grandes que les miennes : 

8 

Et le cousin de l'épouvantail de ma nièce : 

9 

Je reçois quelques sms jaloux de ma copine. J'ai trop de la chance d'être sur Lille et de pouvoir me promener et découvrir plein de choses.

"J'aimerais tellement pouvoir faire des choses...Entre l'argent et la santé, ma vie c'est de la merde." dixit

Ben voilà, merci de me remonter le moral et de me faire culpabiliser de prendre du bon temps, moi qui essayais d'oublier ce fameux dimanche... 

A ce moment là je tombe sur cet arbre : 

10 

Pile au bon moment pour me faire relativiser et rire ! 

Je termine le tour du parc et reviens par la ville. 

Un peu de verdure dans ce monde totalement minéral : 

11 

Je retrouve Popi qui fait le paillasson:

12 

La troisième nuit, Popi est venu "dormir" sur mon oreiller. Je mets dormir entre guillemets car il voulait surtout me forcer à me lever pour que je lui ouvre la porte-fenêtre. Il a une technique imparable. Il vient ronronner pile dans votre oreille ! 

13 

L'après-midi, Grande et moi sommes allées visiter la villa Cavrois.

Villa commandée par Paul Cavrois pour y abriter sa famille de sept enfants avec le personnel de service. Elle fût construite entre 1929 et 1932.

14 

La villa est pensée comme une oeuvre d'art. 1840 m 2 habitables tout de même ! 

Voici le salon avec la cheminée toute recouverte de marbre. 

15 

C'est l'oeuvre de l'architecte Robert Mallet-Stevens.

Des lignes partout !

16 

Un extérieur en accord avec la villa, miroir d'eau, bassin de natation, et toujours des lignes ! 

17 

Sur le toit, une magnifique pergola sur laquelle des grimpantes sont en train de pousser.

18 

La Villa est habitée par la même famille jusque 1986. Elle est vendue à un promoteur ensuite qui veut lotir le parc. La villa est classée monument historique en 1990 mais le propriétaire la laisse dépérir et laisse les pilleurs entrer. La villa est achetée par l'état. En 2008 elle est confiée aux monuments nationaux. La villa est à l'époque totalement pillée et détruite. Il faudra 12 ans de travaux de restauration pour que la villa rouvre ses portes en 2015. 

Je ne sais pas s'il faut se réjouir que l'état ait mis autant d'argent pour restaurer cette villa ?  

Nous allons visiter rapidement un autre parc dont j'ai oublié le nom. 

Les arbres y sont magnifiques ! 

19 

Le carillon en bambou a trouvé sa place ! Grande a la chance d'avoir un jardin en pleine ville !  

20  

Mercredi, on part à trois pour la journée. Il fait super beau et nous allons d'abord fouiner dans une recyclerie géante. Une vraie caverne d'Ali baba. 

On y trouve de tout, des cache-pots surtout, Grande fait collection de plantes.

On va pique-niquer au bord de l'eau puis nous allons visiter le jardin mosaic. 

21 

On passe d'un pays à l'autre, c'est amusant ! 

22 

On joue aux petits bateaux ! 

On admire !

23 

la méditerranée : 

24 

on regarde les yeux porte-bonheur : 

25 

On re-teste les vélos qui font pleuvoir : 

26 

De retour chez Grande, on bricole une jardinière avec du bois de récup. Depuis, Grande a mis le fond. 

27 

Voici une petite partie des plantes de ma Grande : 

28 

et je suis rentrée jeudi soir avec plein de plantes pour le jardin et la maison. Grande habite tout près de la Belgique et il y a une jardinerie extraordinaire là-bas avec des prix défiants toute concurrence. Je suis revenue avec des pervenches, un géranium vivace bleu, , des aubrétias, un kiwai, un delphinium et deux plantes d'intérieur, une misère et une fougère. Et en plus, des campanules et des jonquilles (récupérées par Grande dans la poubelle d'un fleuriste). Oui, Grande fait du sauvetage de plantes ! 

Samedi matin je suis allée me balader en forêt:

29 

J'ai fait une superbe rencontre ! 

30 

Et là, je suis toujours partagée entre le plaisir de prendre des photos et l'envie de lui faire peur pour qu'il ne reste pas curieux comme ça devant un chasseur...

31 

Il a fini par se sauver longtemps après en criant. 

32 

il ne devait pas être content de ne pas avoir pu venir boire : 

33 

J'ai constaté que le bel hêtre était marqué. J'espère qu'ils ne vont pas le couper. Mais, il est malade malheureusement. 

(Après recherches sur le net, les couleurs froides (blanc, vert, bleu) sont pour conserver et surveiller les arbres, le hêtre ne sera pas coupé, ouf ! Ni la chandelle derrière lui qui est marquée d'un carré bleu elle aussi !) 

34 

Ils ont aussi marqué le pin enlacé par le hêtre. Là, je pense qu'ils vont vraiment le couper. Dommage ! 

(Les couleurs chaudes marquent les arbres à couper ! orange, rouge, jaune) 

35 

Plus loin, j'ai la désagréable surprise de voir qu'ils ont fini le travail de sabotage de mon endroit préféré. Ils avaient déjà abattu tous les sapins soit disant malades il y a deux ou trois ans, là, ils ont coupé tous les arbres restants. Quel malheur ! 

36 

On va finir sur du beau ! 

Les crosses de fougère ! 

37 

C'est un régal pour les yeux ! 

Posté par Vi revolte à 12:44 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
14 avril 2022

Au fil des heures...

Hier soir j'ai terminé la feuille en fils qui servira de voltigeur pour le carillon. 

1 

Puis le ciel s'est mis à flamboyer ! J'ai essayé de prendre la lune en photo mais elle était voiléé, je vais réessayer ce soir.

2 

Ce matin le jardin s'est réveillé dans le brouillard. 

Sur les feuilles de fraisier, les perles de rosée formaient des guilandes : 

3 

L'atmosphère était lourde, oppressante. 

4 

Les chevaux se mêlaient : 

5 

se dé-mêlaient :

6 

Le lamier pourpre se séchait :

7 

 

9 h 00 / 11 h 00

Sacrée différence ! 

8 

Les jacinthes bleues embaument : 

9 

Le bois en est tapissé : 

10  

Je surprends un couple de colverts sur la première mare : 

11 

Personne ici, mais ma copine m'appelle. 

J'apprends qu'elle travaille tout de même aujourd'hui. Elle accueille un enfant de moins de trois ans sans avoir prévenu ses parents qu'elle avait le covid. 

Je n'en reviens pas ! 

12 

Graminées à la grande mare ! 

13 

Oh ! Mais qu'est-ce que c'est ? Devinette ...

14 

Ici, quelqu'un a déposé des coupes de plantes, un bouquet fané et toutes les étiquettes de ses plantations. 

Je vais essayer de sauver le petit rosier. 

15  

Juste à côté il y a ça aussi :

16 

Et puis, un petit courant d'eau est en train de dessiner dans la flaque en amenant des impuretés. 

C'est étrange, cela me fait penser à la tête d'un enfant, d'un nouveau-né même. Il tête son pouce. 

J'aurais dû le filmer, car l'image était mouvante. 

17 

Ciel bleu, certains arbres ont pris de l'avance . 

18 

décidément, c'est étrange ce que je trouve aujourd'hui ! 

Quelqu’un a jeté son bouquet dans le fossé, lui donnant quelques heures de plus de vie.

19 

Paon du jour ! 

20 

Il a trouvé de quoi se régaler !

21 

Peut-être des holostées ou des Céraistes, difficile de faire la différence .

22 

Facile, Alliaire officinale : 

23 

Les énormes chênes débourrent ! j'aime la délicatesse et la transparence de leurs jeunes feuilles. 

24 

Je vais aller voir si je trouve la lune ! 

 

Posté par Vi revolte à 20:50 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
13 avril 2022

Pas de chance !

Ce matin je devais aller marcher avec ma copine qui pour une fois était en repos ce mercredi. 

J'avais mis le réveil à 7 heures de peur de ne pas me réveiller  aux aurores comme d'habitude. Je me suis réveillée une fois à 2h30 mais à 7h00, c'est bien le réveil qui m'a sortie du lit ! Evidemment, quand je peux dormir, il n'y a pas moyen, et là je dormais comme un loir ! 

Le téléphone sonne au moment de mon petit déjeuner, je croyais que ma copine avait des doutes sur notre balade à cause du temps, crachin chagrin depuis le matin ! 

La balade est tout simplement annulée, ma copine a le covid ! Voilà, c'était bien la peine de prendre tout un tas de précautions depuis plus de deux ans pour l’attraper juste au mauvais moment, le jour où enfin on pouvait se voir, et la semaine où elle avait réservé une nuit d’hôtel à la mer avec son homme ! Bon, au moins elle ne sera pas embêtée pour se faire opérer au mois de mai ! Elle avait tellement peur que son opération soit repoussée à cause de cela ! 

Toujours est-il que je me suis levée pour rien  et du coup y'a comme un vide dans la tête et le corps ! Qu'est-ce que je vais faire ?  

Il a continué de pleuvoir, pas moyen d'aller marcher même seule, et demain ils annoncent du beau temps. 

Du coup j'ai continué mes occupations d'hier. 

J'ai préparé une carte d'anniversaire à l'aquarelle pour ma nièce et son ami, ils sont nés le même jour ! Incroyable non ! 

a

Je ne suis toujours pas convaincue de mes résultats en aquarelles, mais je dois sans doute vraiment avoir un matériel plus que médiocre, aussi bien en peinture qu'en papier et pinceaux ! Il faudrait que j'investisse un peu . 

Et je bricole un carillon en bambou pour Grande : 

b 

Il n'est pas terminé, je suis en train de faire la feuille en fils qui servira de voltigeur pour faire frapper le marteau sur les bambous. 

Je continue aussi à regarder les fleurs du pommier planté il y a 1 an et demi et qui fait ses premières fleurs. j'espère qu'il n'y aura pas de nouvel épisode de gel. 

c 

Et puis je vous avais dit qu'il fallait que je vous raconte ce qui était arrivé vendredi dernier à l'école avec un de mes élèves mais je n'ai pas envie que ça apparaisse ici, je crois que je vais le raconter sur mon autre blog un de ces jours... 

Et si vous avez envie de ne rien faire, si vous répondez "chépa" à toutes les questions qu'on vous pose et bien allez voir cette vidéo, elle vous remontera le moral. 

Un jeune et sa poule parcourent les routes en vélocanoé, tout en tractant sa caravane. Un doux dingue qui a pris le parti de ne plus se prendre la tête. 

https://pages.rts.ch/emissions/passe-moi-les-jumelles/

Attention, je pense que le lien a une durée de vie, c'est l’émission du 8 avril 2022 qu'il faut absolument regarder. 

Mais les autres émissions sont géniales aussi ! 

 

 

Posté par Vi revolte à 12:15 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
12 avril 2022

Défi photo 14/2022

Le thème de la semaine était : "Encadrement"

Naturel ou pas, créé ou existant, suggéré ou réel ! On encadre !

J'avoue, c'était la première fois que je proposais le thème, je préfère la surprise.

encadrement printanier 

Encadrement printanier ! 

Posté par Vi revolte à 00:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]